top of page
  • Photo du rédacteurCaroline Manfroy

Un pôle de formations Industrie au Lycée Arnaud Beltrame de Meyzieu ? Le point sur le projet

Depuis l’inauguration du Lycée Colonel Arnaud Beltrame en septembre 2023, une forte volonté politique a remis au goût du jour l’idée d’y proposer des formations liées à l’industrie.

 

Revenons quelques années en arrière. L’AIRM ayant une bonne connaissance des difficultés de recrutement dans la zone industrielle sur certains métiers, elle a œuvré, dès qu’elle a eu connaissance de la création de ce Lycée, pour que des formations professionnelles menant à ces métiers en tension y soient organisées. La situation géographique du Lycée, aux portes de la zone industrielle, permet en effet d’envisager facilement des visites, des échanges et des stages en entreprises pour les élèves. L’idée d’origine lors de la construction du Lycée était d’y proposer d’autres formations professionnelles, liées au service à la personne.

Malgré quelques rencontres, les attentes des industriels de trouver à proximité de la zone une source de candidats semblaient irréalisables. Or, les différents acteurs sont revenus vers nous à la demande de M. Attal afin de relancer la réflexion sur ce sujet.

 

L’AIRM travaille donc depuis cet automne avec la Région et l’Education Nationale afin de définir le type de formations qui seraient utiles aux entreprises locales. Depuis 2018, les différentes actions en faveur du recrutement menées par l’AIRM ont permis d’identifier un certain nombre de métiers pénuriques en main d’œuvre. Les besoins les plus rependus concernent les formations liées à la conduite de ligne automatisée, à la chaudronnerie - soudure, et aux métiers de la maintenance et de la logistique.

Une dizaine d’entreprises adhérentes intéressées par le projet se sont rencontrées en février dernier pour faire le point sur leur capacités d’accueil de stagiaires et sur les niveaux requis sur chaque poste. En effet, un bac professionnel requiert en moyenne 6 semaines de stage (Période de Formation en Milieu Professionnel) par an.

 

Une nouvelle rencontre cette semaine a permis des échanges concrets entre les entreprises, la Région, l’éducation nationale et la Mairie de Meyzieu sur les attentes lors de ces stages, et notamment les précautions à prendre pour accueillir des mineurs dans des ateliers de production. L’éducation nationale offre la possibilité aux tuteurs de se rencontrer afin de se former avant d’accueillir les jeunes en formation. Les échanges entre les entreprises et l’équipe pédagogique sont en effet un facteur clé de réussite pour le stagiaire.



 La plus grande difficulté reste donc de trouver un lieu pour accueillir la partie pratique de ces formations. En effet, les plateaux techniques requièrent entre 600 et 1000m² par filière métier et le Lycée Beltrame n’est pas en mesure de les héberger. Les entreprises ont expliqué qu’il n’était pas possible de dédier des machines ou des ateliers à des groupes d’élèves et qu’elles n’avaient pas non plus de place excédentaire dans leurs locaux actuels. La tension sur le foncier est en effet palpable dans l’Est Lyonnais et au-delà. Une prochaine rencontre est donc à organiser avec la Métropole du Grand Lyon, qui a la compétence urbanisme, afin d’étudier avec précision les locaux disponibles. D’autres pistes sont envisagées, notamment celles d’utiliser les plateaux techniques existants dans les autres Lycées du bassin, ou de construire un nouveau bâtiment sur un terrain, lui aussi à trouver.

77 vues0 commentaire

Comments


bottom of page