• marinetizorin

Revue de Presse: L’Établissement pour l’insertion dans l’emploi élargit son offre aux mineurs

Article extrait du journal Le Progrès du 07/21/2021

L’Établissement pour l’insertion dans l’emploi (Epide) accueille désormais un public

élargi aux mineurs à partir de 17 ans et aux bacheliers qui ne sont ni en études ni en

emploi ni en formation, et qui peine à trouver leur voie. Rencontre avec sa directrice,

Léa Santoni.

Léa Santoni est directrice de l’Epide de Meyzieu depuis trois ans. Photo Progrès /Christian GIZON


Cet élargissement de l’offre est une nouveauté pour l’Epide qui n’accueillait jusque-là que des

jeunes majeurs (de 18 à 25 ans révolus) non diplômés et très éloignés de l’emploi. «L’élargissement intervient après une enquête nationale qui a fait ressortir que 20 % des jeunes ayant obtenu leur baccalauréat ne sont ni en études ni en emploi ni en formation, et le sont durablement. C’est aussi très logique d’accueillir les mineurs volontaires de 17 ans et de ne pas leur faire perdre une année », explique Léa Santoni, directrice de l’établissement de Meyzieu depuis trois ans. Quant à savoir si l’Epide peut s’adapter à ces nouveaux entrants, il n’y a aucun problème affirme la directrice.


Un accompagnement totalement individualisé

« Ce que nous proposons aux jeunes, c’est un parcours totalement individualisé en fonction de leur projet de vie professionnelle et, s’ils n’en ont pas, on les aide à le construire. C’est notre savoir faire, rendu possible par un taux d’encadrement très favorable : 73 personnels encadrant pour 210 places potentielles. Et nous avons actuellement 160 jeunes dont 6 mineurs, 6 bacheliers accueillis récemment. »

Les parcours prennent en moyenne 10 mois mais peuvent aller jusqu’à 24 mois : « Ils sortent quand ils sont prêts. C’est important de prendre le temps qu’il faut », ajoute Léa Santoni.


Un recrutement tout au long de l’année

La procédure d’admission se fait tout au long de l’année sur la base du volontariat et l’acceptation d’être en internat cinq jours sur sept : « La procédure peut se faire par échange téléphonique, réunion d’information collective, voire visite de l’établissement avec les parents. Nous faisons tout pour faciliter l’admission qui prend de quatre à six semaines », assure la directrice.


Epide : 2, rue Gustave-Eiffel, ZAC des Gaulnes, 69 330 Meyzieu. Tél. : 04 27 02 21 60. En savoir plus et préinscription : www.epide.fr



Zoom

Créé en 2012, l’Epide de Meyzieu est l’un des dix-neuf établissements répartis en France. Il

accueille des jeunes âgés de 17 à 25 ans avec peu ou pas de diplôme et sans travail, et les

accompagne vers une mission d’insertion durable : emploi ou formation qualifiante. Le parcours comprend l’insertion (découverte du monde du travail), la formation (remise à niveau

individualisée), le parcours éducatif et citoyen. Les jeunes doivent être volontaires, accepter d’être en internat avec une discipline de type militaire. Ils reçoivent un pécule de 300 € par mois dont 90 € sont épargnés et remis en fin de parcours.

10 vues0 commentaire