• marinetizorin

Alerte arnaque bancaire par téléphone

Dernière mise à jour : 12 janv.

L'un de nos adhérents nous a mis en garde contre des pratiques d'arnaque téléphonique.


Pour arriver à leurs fins, les fraudeurs utilisent bien souvent la pratique du « spoofing téléphonique » appelée également l’usurpation de numéro. Elle consiste à afficher sur le téléphone du destinataire de l’appel, un numéro qui n’est pas celui de l’émetteur. Le destinataire de l’appel est alors induit en erreur quant à l’identité de la personne qui l’appelle et va être incité à décrocher.

Combinés avec cette pratique du spoofing, plusieurs cas de fraude peuvent alors se présenter :

  • Les appels en absence ou “ping call” qui consistent à ne pas laisser le temps au destinataire de décrocher pour qu’il rappelle le numéro affiché qui est surtaxé.

  • Les appels effectués par des téléopérateurs incitant à rappeler pour des raisons mensongères telles que prendre contact avec sa banque ou son médecin.

  • Les appels par lesquels l’individu se présente comme appartenant au service technique de la banque, et aborde la nécessité de renforcer le niveau de sécurité du compte bancaire. Ainsi, il incite la victime à réaliser des virements pour tester les mises à jour.

  • Les appels où l’individu se présente comme un conseiller bancaire et annonce une tentative de fraude sur le compte bancaire de la victime destinataire de l’appel. Il explique qu’il est donc urgent de faire opposition pour rapidement bloquer ses cartes et empêcher les malfaiteurs d’effectuer d’autres transactions. Le “faux conseiller” propose alors d’envoyer un coursier pour récupérer le moyen de paiement et le code. Il lui demande de communiquer un code reçu sur le téléphone portable de la victime permettant de valider l’opposition. Prise de panique, la victime transmet ce code sans même lire le message reçu. Pas de chance! Deux jours plus tard, le compte bancaire présente un ou plusieurs achat(s) frauduleux. Il n’y a aucun doute : le code transmis permettait de valider un achat au bénéfice du fraudeur, et non de faire opposition à sa carte. Il faut savoir que les banques n’agissent jamais de la sorte même lorsqu’elles détectent une fraude.

Malheureusement, dans de tels cas, la victime aura très peu de chance de se faire rembourser par sa banque, au motif qu’elle a manqué de vigilance en communiquant le code, d’autant que les règles d’authentification renforcée du paiement ont été respectées.


Soyez vigilent, de nombreuses banques font actuellement l'objet de telles arnaques.


10 vues0 commentaire